La bêtise insondable de certains syndiqués

Le jeudi 5 décembre 2019, j’étais à coté de la gare de l’Est à Paris pour participer à la manifestation en marge de la grève nationale. Me trouvant à l’angle de la rue du Faubourg Saint Martin et du boulevard de Magenta, j’ai assisté à une scène un peu surréaliste : le service d’ordre du syndicat Sud-Solidaire hurlait contre les militants de l’Union populaire républicaine en les qualifiant de « fachos » et en leur intimant avec une certaine agressivité de quitter les lieux. Continuer la lecture de « La bêtise insondable de certains syndiqués »