Une autre perspective pour regarder l’actualité

L’actualité en général et ce qui se déroule en particulier dans l’Est de l’Europe donne lieu à bien des réflexions. Cela va de la plus sérieuse à la plus farfelue selon la source et l’honnêteté de ceux qui les diffusent. Mais chacun pourra se faire une idée selon la perspective depuis laquelle il observe les événements. Or, que ce soit dans les médias de masse comme dans les médias alternatifs, il y a une grande absente.

Très Sainte Vierge Marie Reine des Cieux

Pourtant, au gré de navigations sur Internet, on peut croiser une perspective inattendue. C’est une perspective fort bienvenue dans ce monde dérivant vers son effondrement. Il s’agit d’une approche spirituelle en lien avec la Russie et les secrets de Fatima. Un billet posté sur un réseau social décortique en effet une partie de ces secrets. Ce billet s’attarde sur celui exigeant du pape qu’il consacre la Russie au Cœur immaculé de Marie.

Le billet tel quel

CONCERNANT LA CONSÉCRATION A LA RUSSIE , VLADIMIR POUTINE A BIEN RENDU VISITE AU PAPE FRANÇOIS !

La Russie, n’étant toujours pas consacrée au Cœur Immaculé de Marie comme le Ciel l’avait demandé, restera donc toujours l’instrument du châtiment de Dieu pour le monde entier comme cela est révélé dans le deuxième secret de Fatima !

« La Très Sainte Vierge, à plusieurs reprises, nous a dit que la Russie sera l’instrument du châtiment de Dieu pour le monde entier si nous n’obtenons pas auparavant sa conversion. »

(Entretien de Sœur Lucie de Fatima avec le Père Fuentes en 1957)
Le Père Gruner a donc expliqué en long et en large tout ce qui concerne Fatima, c’est-à-dire le Troisième Secret, l’implication de la Russie au cœur même du Secret de Fatima et la Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie …

Les Russes ont écouté tout cela avec la plus grande attention et l’ont remercié pour ses explications. Inutile de dire que Moscou a dû recevoir un rapport complet dans la minute. Car cette demande de rencontre n’émanait évidemment pas de l’Ambassade elle-même, mais du Président Vladimir Poutine!
Un mois plus tard, Vladimir Poutine a rendu visite au pape François, il lui a offert en cadeau une icône de Notre Dame !

Tout ceci est vraiment déconcertant. Que les Russes s’adressent au Père Gruner pour connaître la véritable teneur du Message de Fatima est vraiment extraordinaire et prodigieux. Cinq mois avant les événements de Crimée et d’Ukraine !

Alors quoi ???

La Russie est-elle en passe de se convertir, c’est-à-dire revenir à l’Unité catholique?! Non, pas encore, puisque la Consécration n’est toujours pas faite par le Saint-Père. Et de ce fait, comme Sœur Lucie de Fatima le disait, la Russie restera donc l’instrument de Dieu pour punir le monde de ses graves péchés.

Or, la conclusion du Grand Secret de Fatima est formelle et se réalisera bien tard, mais se réalisera : « A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera.

Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix.»

Comme cette consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n’a toujours pas été faite, il est à craindre qu’il advienne quelque chose de si terrible pour les Hautes Autorités de l’Église et pour le monde, surtout pour l’Europe, que le Saint-Père sera mis dans l’impossibilité de tergiverser pour l’accomplissement de cette demande.

Car la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie sera de toute façon effectuée bon gré mal gré. Sœur Lucie de Fatima en était certaine, et elle l’affirma un jour sans hésitation au grand spécialiste et expert officiel de Fatima, le Père Alonso, décédé en 1981 : «La consécration de la Russie et aussi le triomphe final du Cœur Immaculé de Marie qui lui fera suite sont absolument certains et se réaliseront en dépit de tous les obstacles. »

Maintenant donc, depuis la rencontre de l’ambassade de Russie à Rome en octobre 2013 avec le Père Gruner, la Russie sait avec exactitude les tenants et les aboutissants des révélations de Notre Dame de Fatima, elle sait qu’elle fait partie intégrante du Grand Secret de Fatima ; elle sait qu’elle est une pièce maîtresse du Secret ; mais elle sait aussi qu’elle sera le « bâton » de Dieu pour punir les nations apostates lorsque Dieu le décidera, et nous avons l’intime conviction que cela ne tardera plus longtemps.

Cependant, le président Poutine fait tout ce qu’il peut pour retarder l’entrée de son armée dans un conflit mondial, il essaye de temporiser au maximum les hostilités et les velléités de la propagande américaine et européenne à son encontre.

Mais très bientôt, la Russie, contre son gré, sera tellement provoquée et poussée dos au mur par les USA et l’UE qu’elle ne pourra pas faire autrement que de leur « rentrer dedans » en attaquant la première pour ne pas être prise par surprise, car, il faut le savoir, les États Unis d’Amérique sont en train de préparer un plan pour une attaque nucléaire préventive contre la Russie, et cela constitue pour la Russie un Casus belli (une déclaration de guerre) !

Alors commencera le châtiment de Dieu sur les nations, à commencer par l’Europe apostate…!

Mais prions Dieu pour que cela n’arrive pas, car ce sera désastreux pour nous européens ! La solution ? C’est celle donnée par le Ciel : Que le pape consacre la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

Peu de temps avant le printemps 1991, Notre Dame a révélé à Sœur Lucie (selon une source très fiable à Fatima) que le Troisième Secret serait révélé au cours d’une guerre majeure. Serait-ce au cours de la Troisième Guerre Mondiale ?

Comme nous le verrons plus loin, cela semble très probable.
Mais ne nous y trompons pas, ce n’est pas parce que vous êtes le bâton de Dieu que vous êtes forcément pour cela le mauvais ! Vous n’êtes que l’instrument. Si une personne est fouettée par une autre personne, le fouetté ne devrait normalement rien reprocher au fouet, mais bien à celui qui le fouette.

De même, ce ne sera pas à la Russie qu’il faudra se plaindre, mais à Dieu qui punit les Nations Antichrists. Cependant, avec Dieu on ne discute pas ! On se repent !

Il faut savoir que la Russie est très chère au Christ et au Cœur de Notre Dame comme le Seigneur Jésus le disait à Sœur Lucie de Fatima en mai 1936 : « Le Cœur Immaculé de Marie sauvera la Russie, elle lui est confiée. »

Une invitation à la méditation

Ceux ne croyant pas en Dieu n’accorderont probablement aucun crédit à cette analyse. Il y a lieu de penser qu’ils seront plus enclins à railler qu’à réfléchir. On ne peut qu’en être navrés. Pour les croyants en revanche, il faut se souvenir d’un principe fondamental de ce monde. Rien ne peux arriver sur cette Terre que Dieu n’aurait pas préalablement agréé. Même ces horreurs sont considérées comme telles selon un regard purement humain, et non comme elles devraient l’être selon l’Esprit. Et nous ne devons pas perdre de vue que jamais Dieu ne fait le mal. Cependant, Dieu laisse parfois se produire un mal. Nous devons croire que c’est pour un plus grand bien, voire pour éviter un mal pire encore.

Au mois de juillet dernier, un billet vous invitait ici même à considérer la nécessité d’un changement. Relisez-le, ce ne sera sûrement pas inutile dans la mesure où cette dimension spirituelle y est également mise en avant.

Allons-nous vers la guerre ?

C’est plus que probable si aussi peu se repentent de leurs égarements sur les voies tortueuses du vice. Personne ne sera à l’abri. Ce ne sont pas les manifestations publiques ni les gesticulations politiques qui résoudront quoi que ce soit. Nous avons de mauvais dirigeants. C’est un fait. Mais sommes-nous vraiment dignes d’en avoir des bons ? Chacun est invité à méditer cette question en s’abstenant d’accuser qui que ce soit. C’est d’abord à une introspection que chacun doit se livrer.

Et comme je le suggérais dans le billet mentionné plus haut, le temps n’est plus à l’analyse et aux constats; le temps est au chapelet et au repentir. C’est la seule manière que nous avons pour éviter une guerre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Partagez

5 réflexions sur « Une autre perspective pour regarder l’actualité »

  1. « Mais sommes-nous vraiment dignes d’en avoir des bons ? »
    Voici une question très pertinente!
    Je répondrai selon ma vision étroite humaine: Rien arrive par hasard. Si nous en sommes là, à ce point précis de l’histoire de notre humanité, c’est parce que beaucoup ont tourné le dos à leur Créateur tandis que d’autres, par ignorance, ne savent pas qu’ils en ont un. L’histoire balbutie. Les leçons ne sont pas ap-prises. Le mal sévit grandement. Nous récoltons ce que nous avons semé . C’est à la fois triste et juste. Que Dieu nous protège car ce qui vient sera terrible. Merci pour ce billet.

    1. Merci pour ce commentaire Anne-Christine.
      Le Roi Salomon disait il y a 2500 ans « Rien de nouveau sous le soleil ». Nous en faisons l’amer constat encore aujourd’hui. Trop peu apprennent des erreurs du passé et les mêmes erreurs et les mêmes égarements se reproduisent, génération après génération.

      1. Une leçon non apprise nous réapparaîtra sous une forme impitoyable…et pourtant nécessaire😔

        1. Et pourtant la leçon est tellement simple, elle tient en si peu de mots. Elle s’appelle le Décalogue. Dix petits commandements que des générations de juristes se sont acharnés avec opiniâtreté à détourner en y ajoutant des milliers de détails plus ou moins importants et progressivement détournant l’essentiel jusqu’à l’effacer complètement.

          1. Oui en effet! Le décalogue nous place dans un cadre sécurisant et non anxiogène. Seul Dieu qui est le Verbe, le tout, l’alpha et l’oméga, a connaissance des conséquences de chacune de nos actions, même les plus infimes. Sortir de ce cadre c’est s’exposer à l’influence mortifère du malin. Il y en aura des conséquences sur les plan individuel et collectif. L’homme ne voyant pas plus loin que le bout de son nez, ne sait pas qu’une légère frustration lui évitera bien des tourments, à lui certes mais aussi aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :